En règle générale, où que vous envisagiez de partir en vacances, si c’est à l’étranger, et surtout si c’est dans un pays que vous ne connaissez pas du tout et où vous ne connaissez personne, il est primordial d’être le plus informé possible. Outre ce que vous vantent les flyers publicitaires des agences de voyage, glanez des informations ailleurs, sur le Net, parmi vos connaissances, notamment ceux qui s’y sont déjà rendus.

Restez informé

Partir à l’aveuglette n’est jamais une bonne idée, même si vous êtes un grand aventurier car vous pourriez avoir de mauvaises surprises qui peuvent gâcher complètement votre voyage. Alors, la Côte d’Ivoire, que devez-vous savoir sur cette destination ? Entre Paris et Abidjan, l’avion va parcourir 4 902 km qu’il effectuera en 7 h de vol. Par rapport à la France, il existe un décalage horaire de moins de 1 h en hiver et de moins de 2 h en été. Vous atterrirez à l’aéroport international de Port-Bouët, situé à quelques 16 km du centre d’Abidjan. Si vous arrivez en Côte d’Ivoire entre 7h30 et 22 h, vous avez la possibilité de changer de l’argent et vos chèques de voyage auprès des guichets bancaires de l’aéroport.

D’autres informations de premier ordre

Si vous avez réservé dans un grand hôtel, une fois arrivé à l’aéroport, un service de navette assurera votre transport. Mais si vous arrivez en baroudeur, vous avez le choix entre les bus 6, 12, 29 et 62 pour vous ramener dans le quartier du Plateau. Toutefois, si votre vol arrive en pleine nuit, par mesure de sécurité, ne prenez pas le bus, préférez le taxi. Par précaution, vérifiez bien que le compteur fonctionne dès que vous êtes assis dans le taxi ou, le cas échéant, discutez du prix avant d’y monter. Cela doit tourner dans les 2 000 CFA de l’aéroport jusqu’au Plateau. Le taxi est également une solution sûre pour vos déplacements dans certains quartiers. Dans tous les cas, évitez de faire étalage de vos objets précieux, bijoux, montre de grande valeur, ou appareil photo de grande marque, tablette ou smartphone de grand prix. Côté plage, n’allez que dans celles de l’Ouest où il n’y a ni barre ni forte houle.

Formalités

Pour entrer dans le territoire ivoirien, vous devez disposer d’un passeport en cours de validité et d’un visa en bonne et due forme. Les formalités ne sont pas très compliquées, surtout depuis que tout demandeur de visa peut se rendre sur le site de SNEDAI, la société qui délivre les visas. Sachez que l’on vous demandera 70 euros pour ce document si c’est pour un court séjour et 130 euros si c’est pour un long séjour. Quant à la monnaie locale, vous le savez, c’est la franc CFA mais beaucoup de commerçants acceptent d’être payés en euros. Mais pour les chèques de voyage, ils ne sont acceptés que dans certains hôtels. Ceux-ci, ainsi que certains magasins acceptent également les cartes de crédit telles que Visa et Mastercard.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *